dimanche 23 mai 2010

Suite du lâcher prise


"L'art de lâcher-prise sur son égo ...

Qu'est-ce que l'égo ?

Sur le blog d'un chercheur en psychologie, j'ai trouvé cette définition qui me semble tout à fait intéressante :

Quand on vous insulte et que vous êtes blessés, c'est votre ego, Quand vous êtes jaloux, c'est votre ego,

Quand vous vous croyez le meilleur, c'est l'ego

Quand vous vous croyez un raté, c'est l'ego

Quand vous affirmez ne pas avoir d'ego, c'est votre ego,

L'ego c'est du trop ou du pas assez. Dans son enfance, soit on a trop été aimé et on veut durant toute sa vie que cela dure parce qu'on aime ca, ou alors, on en pas eu assez et maintenant on veut être aimé.

L'egoiste a une difficulté à rentrer en contact avec l'autre, c'est une angoisse, une peur. Qu'est-ce qui peut expliquer l'égoïsme ?

Les égoïstes sont dans un shéma de répétition. Freud a mis en evidence les schémas de répétition, si on revit des choses, c'est pour s'en libérer, mais on y parvient pas toujours, alors on continue à répéter ce schéma.

Du côté des hommes par exemple, le macho est très égoïste : en fait il est très angoissé, il reproduit un schéma pour gagner en assurance apparente. L'équivalent du macho en féminin est la possession maternelle. La maman possessive peut alors être très égoïste aussi, mais tout simplement car elle a peur que son enfant ne soit pas heureux, elle reproduit un shéma pour avoir la sensation de tout contrôler et ainsi de se rassurer elle-même.

Le macho restera macho tant qu'il n'aura pas gagner une réelle confiance en lui et en les autres, la mère possessive restera possessive tant qu'elle n'aura pas suffisamment une réelle confiance en elle et en autrui.

Comment lâcher prise sur son égo ?

La première évidence, c'est que rien n'est irrévocable ou irréversible !

Tout le monde peut se libérer d'une angoisse ou d'une peur, tout le monde peut gagner en confiance en soi et en confiance dans les autres, donc tout le monde est capable de lâcher prise sur son égo pour mieux profiter de la vie et s'épanouir !

Comment lâcher prise sur son égo donc ? En travaillant sur ces différents aspects.

Selon les personnes, nous avons tous évidemment un égo et cet égo est utile !

Maintenant, selon la place qu'il prend dans nos vies et dans quelles circonstances, le travail ne sera pas le même.

Une personne jalouse gagnera à apprendre à faire confiance aux autres.

Une personne susceptible gagnera à apprendre à lâcher prise sur le regard des autres.

Une personne nombriliste gagnera à apprendre à s'ouvrir aux autres.

Une personne pessimiste gagnera à apprendre à devenir optimiste.

Dans tous les cas, ce qui me semble évident, c'est que la première étape est de commencer par gagner en confiance en soi !

Développer sa confiance en soi, c'est forcément lâcher prise sur son égo, car c'est aussi accepter ses limites avec le sourire et donc ne pas être blessé lorsque nos limites deviennent apparentes.

Voilà.. je m'arrêterai là pour aujourd'hui, car ce sujet pourrait être débattu des heures encore !!

Qu'avez-vous ressenti en lisant cet article ??

Quelles pensées vous ont traversée l'esprit ??

Quelles émotions sont venues à vous ?? "


Le lien
http://blog.aujourdhui.com/cecileneuville/1868271/l-art-de-lacher-prise-sur-son-ego.html

C'était aussi pour Nanou en guise de clin d'oeil.

samedi 22 mai 2010

Lâcher prise

Nous parlions récemment avec M du lâcher prise. J'ai trouvé quelques définitions ici

"Lâcher Prise, ce n'est pas se montrer indifférent mais simplement admettre que l'on ne peut agir à la place de quelqu'un d'autre.
Lâcher prise, ce n'est pas couper les liens mais prendre conscience qu'il ne doit pas y avoir contrôle d'autrui.
Lâcher prise, ce n'est pas être passif, mais au contraire tirer une leçon des conséquences inhérentes à un évènement.

Lâcher prise, c'est reconnaître ses limites, c'est à dire que le résultat final n'est pas entre nos mains.

Lâcher prise, ce n'est pas blâmer ou vouloir changer autrui, mais donner le meilleur de soi-même.

Lâcher prise, ce n'est pas prendre soin des autres mais se sentir concerne par eux.
Lâcher prise, ce n'est pas "assister" mais encourager.

Lâcher prise, ce n'est pas juger, mais accorder à autrui le droit d'Etre avec toutes ses imperfections comme champ d'expériences.

Lâcher prise, ce n'est pas s'occuper de tout ce qui arrive, mais laisser les autres gérer leur propre destin, source d'éveil.

Lâcher prise, ce n'est pas materner les autres, mais leur permettre d'affronter la réalité.
Lâcher prise, ce n'est pas rejeter, c'est au contraire accepter.

Lâcher prise, ce n'est pas harceler, sermonner ou gronder mais tenter de déceler ses propres faiblesses et de s'en défaire.

Lâcher prise, ce n'est pas adapter les choses à ses propres désirs, mais prendre chaque jour comme il vient et l'apprécier sans oublier de s'aider soi-même.

Lâcher prise, ce n'est pas critiquer ou corriger autrui, mais s'efforcer de devenir ce que l'on rêve de devenir.

Lâcher prise, ce n'est pas regretter le passé, mais vivre et grandir pour l'avenir dans l'ici et maintenant.

Lâcher prise, c'est craindre de moins en moins pour aimer de plus en plus."




lundi 17 mai 2010

Quelques photos





J'aime les coquelicots.
C'est ma fille qui a pris les photos, et moi qui ai eu l'idée des prises.

La photo du coquelicot où la transparence des pétales est visible est une de mes préférées.

samedi 1 mai 2010

Goutte d'eau




Merci à Christie : Alluvions de m'avoir remis en mémoire cette superbe chanson interprétée par Nicole Rieu à la voix si pure.



En partage donc, les gouttes libres de la pluie sur la photo et cette voix magnifique autant que le texte interprété.